N'oubliez pas de visiter notre SITE PRINCIPAL Cliquez ici!

Hide
Show
 Catégories : Motos etc.

 

Au fait, une moto, c’est quoi?

Selon Wikipédia, une motocyclette, ou moto est un véhicule motorisé sans carosserie, à deux roues. Le conducteur, appelé motard ou motocycliste, y est assis à califourchon, les mains sur le guidon et les pieds sur le repose-pieds. Un passager peut se tenir à califourchon derrière le pilote si la moto est conçue pour cela.

Si la motocyclette est conçue pour la ville (transmission automatique, plancher plat, etc.) il s’agit plutôt d’un scooter.

Usages

La moto peut être pratiquée sur :

  • route ouverte
  • circuit d’asphalte avec une super-motard (moto de type trail avec des pneus tendres sans crampons), en sportive ou side-sportif ;
  • circuit de terre ou tout terrain avec un trail ou un trial (moto de type trail très légère et sans selle, prévue pour faire des acrobaties et de l’escalade) ;
  • terrain clos asphalté, pour par exemple faire des cascades (acrobaties à moto sur généralement un roadster préparé spécifiquement).

En Asie, les motos peuvent même être transformées en pousse-pousse motorisé!

Typologie

Il existe différents types de motocyclettes, chaque type ayant des caractéristiques différentes en termes de maniabilité, poids, position de pilotage, etc.

Routière, Grand Tourisme

Conçue pour les longs trajets routiers, une moto routière privilégie le confort de conduite et se caractérise par une position de conduite proche de la verticale pour permettre de conserver le dos droit, les bras tendus et les jambes dépliées. Elles accueillent facilement un passager et beaucoup de baggages. En général dotées d’un moteur de forte cylindrée, d’un carénage plus enveloppant destiné à protéger du vent et des intempéries, et d’un réservoir permettant une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres. Les motos de cette catégorie se déclinent en gammes spécialisées qui partent du grand tourisme avec les modèles les plus grands et les plus lourds, puis les routières, et enfin les routières sportives.

Sportive

Modèle dérivé de celles utilisées en compétition de vitesse, la moto de type sportive est capable d’accélération et de vitesse élevées. Selon la cylindrée et la vocation plus ou moins affirmée pour la compétition sur circuit, on reconnaît deux catégories principales dans le monde des sportives : les « Super-sport » (600 cm3), et les « Superbike » (1 000 cm3). Elles sont peu adaptées à un usage urbain, car elles sont peu maniables à basse vitesse, leur suspension est souvent trop dure pour une route en mauvais état, et la position de conduite « avant » n’est pas appropriée pour les longs voyages. Leur prix est également élevé.

Roadster

Un roadster, c’est une moto sans carénage axée sur les sensations d’accélération, de nervosité et de maniabilité. Bien que destinée à une utilisation urbaine, elle moto se prête également à des trajets routiers, mais l’absence de carénage expose le conducteur à la pression du vent. Elle peut cependant être équipée pour un meilleur confort de conduite. Outre les motos dites « basiques », les roadsters simples de cylindrée moyenne sont prisés par les débutants pour leur facilité de prise en main. On compte dans cette catégorie de plus en plus de roadsters sportifs, dotés de moteurs plus puissants, capables de très fortes accélérations.

Custom

La motocyclette de type custom se caractérise par une position de conduite spécifique avec les pieds en avant. Elle reprend le style des machines américaines des années 1930 au début des années 1960. Proposée par presque tous les grands constructeurs, c’est l’une des gammes les plus vastes du marché. En 2014, il y en avait plus de 90 modèles sur le marché, incluant les cruiser et les touring. Depuis les années 2000, les Custom évoluent avec l’augmentation de la cylindrée (muscle-bikes ou Dragster) et le retour à la mode de modèles plus ou moins carénés se rapprochant du grand tourisme (Bagger ou touring).

Trail

Le trail est une moto capable d’évoluer aussi bien hors route que sur route. La mode des trails a été lancée à la fin des années 1970 avec le début des grandes compétitions d’endurance qui avaient lieu sur en sol africain. Ces machines sont dérivées de motos d’enduro ou de cross, mais avec tout l’équipement pour pouvoir circuler sur route. Cette catégorie s’est diversifiée et adaptée à la route avec l’apparition des trails routiers qui adoptent la même géométrie de construction mais avec des adaptations (grands réservoirs, bagagerie, protections contre les intempéries) permettant une grande polyvalence d’utilisation mais une facilité en hors-piste moindre. Ce segment peut aussi englober les supermotards, des machines d’enduro, mais avec des pneus de route.

Motos dites « vertes »

Les motos « vertes » sont conçues pour le hors-route et souvent dépourvues des équipements obligatoires pour circuler sur route. C’est un créneau très large avec plusieurs catégories : les motos d’enduro pour la randonnée motocycliste, les trial pour le franchissement d’obstacles (faites pour franchir des obstacles de plus d’un mètre de dénivellation) sont extrêmement légères et maniables, et ne comportent parfois même pas de selle, les moto-cross pour les circuits fermés ou encore les supermotards pour la compétition mixte route-terre. Aujourd’hui on voit également l’apparition de motos-cross de petit format portant le nom de pit bike, dont la taille réduite permet aux pilotes de s’adonner à des cascades plus libres.

Scooter

Pour ce qui est du scooter est doté des particularités suivantes : le diamètre des roues qui est souvent inférieur à celui des autres motos, la position de conduite (le pilote place ses jambes devant lui sans devoir enfourcher le véhicule) et un variateur ou une boîte de vitesses automatique. La maniabilité et la facilité d’emploi des scooters les rendent très populaires dans les villes.

Side-car

Le side-car est conçu sur la base d’une motocyclette, auquel on a ajouté un « panier » (à droite ou à gauche), généralement destiné à héberger un ou plusieurs passagers et pourvu d’une troisième roue latérale.

Types marginaux

Certains types sont apparentés à la motocyclette même s’ils ne répondent pas exactement à la définition stricte d’une motocyclette. Par exemple lorsque le véhicule motorisé est à trois roues on parle de trike et de quad quand il comprend quatre roues.

Parmi d’autres variantes de motocyclette, moins connues, on trouve :

  • mini moto (pocket bike ou pit bike), moto au format réduit ;
  • café racer, ce terme désigne généralement une moto monoplace au style rétro, possédant un guidon bas, et très peu de carénage ;
  • les trikes, qui sont souvent des motos à trois-roues, la troisième roue pouvant être située à l’arrière ou à l’avant
  • Il existe également des modèles hybrides, comme la Carver, qui possède trois roues, mais dont la cellule penche en virage comme une moto, permettant une meilleure stabilité en virage, en dépit du plaisir de conduite.